comparateur-3eme-pilier

3ème pilier en banque ou en assurance?

Pour prendre la décision la mieux adaptée à votre situation personnelle, voici les points les plus importants.

Fonctionnement du 3ème pilier en banque et assurance

3ème pilier en assurance

Au moment de la conclusion du 3ème pilier en assurance, la compagnie détermine des garanties contractuelles. Dont voici généralement les principales: un taux d’intérêt minimum, un capital garantie pendant le contrat et à l’échéance de celui-ci, la libération du paiement des primes, un capital en cas de décès ou encore des rentes en cas d’invalidité par accident et maladie.

Compte tenu du coût de ces garanties le 3ème pilier en assurance doit se prévoir sur une période d’au moins 8 à 10 ans pour être rentable. Pour une période plus courte, le 3ème pilier en banque est préférable. Transmettez nous votre demande d’offre depuis la page principale.

3ème pilier en banque

Le 3ème pilier bancaire fonctionne comme un compte sur lequel vous épargnez librement, c’est à dire que vous l’alimentez quand vous le souhaitez.

En revanche, il ne dispose pas des garanties du 3ème pilier en assurance, compte tenu de sa flexibilité.

En terme de sécurité le capital sur ce type de 3ème pilier est garanti en cas de faillite de la banque jusqu’à 100 000.- 

Ce 3ème pilier convient aux personnes ayants un horizon de placement à court terme.

La flexibilité de votre contrat en banque ou assurance

Le 3ème pilier en assurance nécessite un effort d’épargne régulier compte tenu des garanties dont il dispose. En terme de flexibilité, la plupart des compagnies d’assurance donnent la possibilité de geler pendant une période le versement après 3 années de contrat, par exemple, en cas de chômage ou de difficultés passagères. Interrompre ce 3ème pilier durant les premières années du contrat ne serait pas avantageux pour le détenteur qui récupèrerait moins d’argent que l’épargne déposée. 

Le 3ème pilier en banque offre plus de flexibilité, vous épargnez sur votre 3ème pilier à votre rythme. 

Cela s’explique par le fait que pour pouvoir calculer des prestations garanties ( en cas de décès, la libération du paiement des primes, le capital garantie etc) l’assurance doit percevoir une prime fixe pour établir ses calculs et financer les risques à assurer.

Outre la durée de placement, que se passe t'il en terme de sécurité ?

Les compagnies d’assurance proposent plusieurs solutions avec notamment des garanties sur l’épargne constituée. Ce capital garantie peut-être plus ou moins élevé.

Plus le capital garantie est bas, plus la compagnie aura une marge de manoeuvre importante pour faire travailler votre argent et vous faire bénéficier de meilleures opportunités de rendement notamment sur les marchés financiers. 

La compagnie d’assurance vous garantie un capital et un taux d’intérêt minimum jusqu’à la fin de votre contrat.

En banque il est généralement possible d’axer le placement vers de la sécurité ou de la  performance. Il n’y a pas de garantie en terme de taux d’intérêt et pas de garanties minimales sur la valeur de votre épargne au terme du contrat. 

 

Prestations exclusives au 3ème pilier en assurance

Les compagnies d’assurance proposent plusieurs prestations pour vous protéger et/ou pour protéger votre famille.

Le capital en cas de décès

En cas de décès vous pouvez déterminer un capital qui sera directement versé aux bénéficiaires soit par une assurance « risque pur » ou un 3ème pilier mixte.

Libération du paiement des primes

Dans le cas où vous ne pourriez plus travailler à la suite d’un accident ou d’une maladie la compagnie d’assurance libère le paiement de la prime de votre contrat jusqu’à ce que que vous repreniez le travail ou jusqu’à l’échéance convenue dans la police d’assurance.

Rente en cas d'invalidité

En cas d’invalidité dû à un accident ou une maladie la compagnie d’assurance verse l’épargne sur votre contrat jusqu’à ce que que vous repreniez le travail ou jusqu’à l’échéance convenue dans la police d’assurance.

Résumé du comparatif 3ème pilier en banque et assurance

Récapitulatif des informations principales

Banque

Avantage :

– Flexibilité : Pas d’obligation d’épargner à un rythme fixe.

Inconvénients : 

– Pas de capital garanti à l’échéance du contrat

– Pas de capital en cas de décès

– Pas de libération des primes en cas d’incapacité de gain

– Pas de privilège successoral

En cas de décès, si votre 3ème pilier a été souscrit en banque. Les bénéficiaires disposeront de l’avoir constitué jusqu’au moment du décès. Il n’est pas possible d’inclure un capital supplémentaire à celui-ci

Assurance

Avantages :

– Capital garanti à l’échéance du contrat

– possibilité d’inclure: Capital en cas de décès/ Libération du paiement des primes/ Rentes financières en cas de maladies et accident

En cas d’incapacité de gain, la compagnie verse pour vous les primes après un délais convenu à la création du contrat.

Oui, votre 3ème pilier en assurance vous permet d’inclure si vous le souhaitez une rente en cas de maladie et/ou accident

A la souscription de votre 3ème pilier en assurance, vous pouvez choisir d’assurer un capital en cas de décès.

Par exemple 100’000.- qui seront versés aux bénéficiaires. (informations sur le choix des bénéficiaires, différences 3ème pilier A & B )

Choix des bénéficiaires - Conditions de retrait- Economies fiscales et Impôts